B 7519 : Récapitulation des frais engagés à l’entretien des fontaines de Nancy au cours de l’année 1661

12 janvier 2012

Les travaux sont localisés : d’une part à l’extrémité S-W de la rue des Fabriques, près de la porte St-Nicolas, et d’autre part en partie Est de la place du Luxembourg, entre les rues de la Craffe et du Haut-Bourgeois.

Accéder au nouvel exercice


B 958 n°14 : dénombrement du chevalier Simon de Saint-Menge, seigneur d’Autrey (Vosges), envers Antoine de Vaudémont son suzerain. Daté du 27 février 1451 et recalé au 27 février 1452 n. s.

9 novembre 2011

Ce texte concerne le dénombrement du chevalier Simon de Saint-Menge, seigneur d’Autrey (Vosges), envers Antoine de Vaudémont son suzerain. Daté du 27 février 1451 et recalé au 27 février 1452 n. s., le document indique les trois justices, les personnes, les biens (fours, moulins, etc.) et les revenus appartenant audit Simon.
Paléographiquement le tracé des lettres ressemble à celui du document de 1473 (Texte n° 1) ; toutefois c’est une écriture cursive et donc d’une difficulté accrue.

Consulter la solution de l’exercice


Exercice : G 1044 – Cure d’Einville-au-Jard (Meurthe-et-Moselle)

8 septembre 2011

Daté du 7 juillet 1473, il concerne la provision de la chapelle Notre-Dame située dans l’ancienne église paroissiale. Quoique rébarbatif au premier abord, ce grand document est en fait l’énumération de douze lettres de donations datées, dans chacune desquelles le scribe détaille les personnages en présence et les biens qu’ils cèdent au prêtre et chapelain, en l’occurrence messire Demenge Paris. Les noms de lieux indiqués sont situés dans l’ancienne châtellenie d’Einville-au-Jard.

Paléographiquement cette énumération permet de se familiariser avec l’écriture grâce aux nombreuses répétitions, car ce texte est d’une régularité d’écriture exemplaire. Ce document livre également de nombreuses abréviations et signes particuliers.

Consulter l’exercice de paléographie


Carême en Lorraine : exercice de paléographie B 793/3

28 mars 2011

Un nouvel exercice vous est proposé, sous une forme un peu différente des précédents : en effet, il s’agit d’un texte de 1506 dont nous possédons deux exemplaires : l’original, manuscrit, et une copie imprimée (les couleurs ont été ajoutées ensuite), destinée à être placardée dans les paroisses de l’évêche de Toul. Les deux vous sont proposés. Vous verrez à cette occasion que l’écriture « libraire » (= celle utilisée pour écrire ou copier les livres), dont s’inspire l’imprimerie, n’est pas forcément plus évidente que la manuscrite ! Elles conservent encore de nombreux points communs, à commencer par les abréviations latines ; pour vous aider à déchiffrer celles-ci, n’hésitez pas à vous référer au fameux Dizionario di abbreviature latini ed italiani de Capelli, numérisé par l’université de Moscou, ou à d’autres dictionnaires plus récents (liste sur Ménestrel). Par la suite, les progrès de l’imprimerie vont conduire à abandonner les abréviations pour écrire les mots en toutes lettres.
Aller à l’exercice


Exercice : E-Dépôt 3 CC1, f°13-f°15

5 novembre 2010

Un nouvel exercice de paléographie est en ligne. Ce texte est extrait d’un cahier retrouvé dans les archives de la commune d’Aboncourt et déposé récemment aux AD. Il détaille les impôts, taxes et corvées dûs par les habitants du hameau de Blémerey au seigneur d’Abaucourt, qui a autorité sur eux.

Pour en savoir plus sur le système féodal en Lorraine, vous pouvez consulter l’exposition « Châteaux forts » sur le site Web des archives.


Exercice : B 995

3 juin 2010

Un nouvel exercice de paléographie est en ligne. Il propose à votre sagacité deux courtes quittances par lesquelles Mengin de Lacourt reconnaît avoir reçu des sommes d’argent au service de René II.
Ces quittances sont conservées dans un dossier qui en regroupe plus d’une cinquantaine de ce type. Elles constituent des pièces comptables essentielles à la chancellerie ducale puisqu’elles permettent de justifier les dépenses engagées. Malheureusement, elles sont souvent très elliptiques sur les circonstances du don, comme c’est le cas ici ; elles renseignent alors davantage sur les finances de la cour de Lorraine que sur sa politique. La date permet cependant de supposer un lien avec la guerre contre Robert de La Marck, prince de Sedan.


Exercice : X290 – dossier des Enfants trouvés

25 février 2010

Le nouvel exercice de paléographie, légèrement différent des autres, regroupe plusieurs documents. Il s’agit du dossier d’admission à l’hôpital des Enfants trouvés de Nancy d’un enfant de neuf mois, prénommée Victoire, à l’automne 1775.

Victoire est la fille illégitime d’une jeune veuve, déjà mère de deux enfants légitimes, qui vient de mourir. Un enfant bâtard ne pouvant pas hériter de sa mère, l’héritage va aux enfants légitimes et Victoire est destinée à l’hospice, à moins que l’on ne retrouve son père. Lors de sa déclaration de grossesse, sa mère avait fourni le nom de celui-ci ; s’appuyant sur cet indice, le procureur mène une enquête pour le retrouver et le faire reconnaître comme responsable de l’enfant. Mais les preuves sont trop minces, et il n’obtiendra pas gain de cause.

Ce dossier est présenté tel qu’il a été conservé. Comme pour tous les autres, les pièces qui le constituent ont été liées ensemble avec de la ficelle. Elles sont présentées dans l’ordre où elles ont été collationnées, et telles que les découvre le chercheur. Compte tenu du nombre de documents, ils seront présentés en deux fois (mars : n° 1-4 ; avril : n° 5-9) ; tous les documents ne seront pas transcrits dans leur intégralité.

Liste des documents constituant le dossier :

  1. Extrait des registres de baptême des Enfants trouvés de Nancy, 14 novembre 1775.
  2. Missive de Maréol, [prévôt de Nancy] évoquant l’accueil de l’enfant à l’hôpital.
  3. Lettre de M. Dubois, procureur et avocat du roy en la prévôté royale de Saint-Hippolyte, 28 septembre 1775, sollicitant l’entrée de l’enfant à l’hôpital des Enfants trouvés
  4. Acte du même Dubois établissant les tuteurs des enfants de Jeanne Rebsomen, 27 juillet 1775 (seules les deux premières pages seront transcrites)
  5. Déclaration de grossesse de Jeanne Rebsomen, 1er octobre 1774 (seules les deux premières pages seront transcrites)
  6. Copie collationnée d’une lettre en allemand de Xavier Stoltz, père présumé de l’enfant, du 13 octobre 1774.
  7. Extrait d’acte de baptême de Victoire, 23 février 1775 (copie du 22 août)
  8. Consultation dressée par Me Lang, avocat au conseil souverain d’Alsace, 2 septembre 1775.
  9. Procès-verbal d’accueil de l’enfant à l’hôpital des Enfants trouvés, 11 novembre 1775

Partie 1 de l’exercice
Partie 2 de l’exercice